Le Chainage d’une maison ancienne

De nos jours, il est très important d’avoir des constructions solides qui peuvent tenir tout au long de la vie, notamment face aux risques de catastrophes naturelles.
Il existe plusieurs concepts et techniques à appliquer en construction qui permettent de fortifier nos maisons. Parmi ces techniques utilisées par les maçons, on distingue principalement les chaînages horizontaux et verticaux qui ont un rôle crucial dans le renforcement des murs porteurs, ainsi que la structure de notre maison en général.

Qu’est-ce que le chaînage des maisons ?

Pour améliorer la rigidité des ouvrages en maçonnerie, on procède souvent à une technique appelée « le chaînage horizontal » qui consiste à ceinturer notre maison, ainsi, relier les murs porteurs de notre maison.
Les chaînages de maisons sont réalisés avec des élément spéciaux qui ont une forme en U, soit en brique creuse, soit en agglo ou en béton cellulaire. Après, on va coffrer avec du béton ou en planelles en terre cuite selon la composition du mur.
Les chainages horizontaux ont comme rôle principal de ceinturer les maçonneries portantes et les maçonneries de remplissage ainsi que de relier les murs et les poteaux.
Pour les chainages verticaux, ils ont comme rôle de s’opposer aux efforts de traction afin de bien répartir les charges.
Les chainages ont une très grande contribution à la stabilité des ouvrages de maçonnerie. On les retrouve à chaque étage du plancher, même pour le couronnement des murs.

Pourquoi faire le chaînage à notre maison ?

Il est très important de procéder à l’étape du chaînage lors de la construction d’une maison. Ainsi, on assure la stabilité et la solidité, car c’est une sorte de coffrage qui enrobe avec efficacité les armatures qui assurent la résistance des murs porteurs.
La mise en œuvre des chaînages doit être conforme à plusieurs règles d’architecture pour contourner de potentielles fissures ou carrément réduire la sinistralité d’une construction. En quelques sortes, c’est un moyen de sécuriser nos constructions.
La réglementation relative au chainage diffère selon les conditions générales d’une zone d’habitation.

Comment le maçon fait-il le chainage dans les veilles maisons ?

D’abord, le maçon pose avec soin les éléments nécessaires sur l’échafaudage afin de contourner le fléchissement du plancher. Par la suite, le maçon doit dresser l’angle de chainage, pour ensuite le fermer correctement.
Dans un premier lieu, il pose les éléments dans les extrémités pour assurer le passage des armatures et la continuité du béton. Ensuite, il ferme avec une demi planelle.
Le maçon utilise un cordon pour bien aligner les éléments.
Après avoir préparé le coffrage, il pose deux éléments en forme de U. Ensuite, il les coince par deux serre-joints, pour maintenir la structure à niveau. Après, il pose des armatures, généralement préfabriquées, et il procède au coffrage.
Le chainage des maisons est obligatoire pour les deux types de murs : en béton et en brique de terre.
Le chainage doit être placé obligatoirement à plusieurs niveaux de construction :

  • à chaque étage de notre maison et sur chaque mur,
  • à la tête des murs qui se trouvent dans les deniers étages,
  • sur le contour de la maison qui sert à poser le toit.
  Quels sont les bienfaits du recyclage de la laine de verre ?

Les précautions à prendre pour le chainage de notre maison

Pour éviter les problèmes qui peuvent survenir après la mise en œuvre du chainage, il faut prendre en considération quelques consignes, qui sont citées ci-dessous :

  • bien vérifier que notre chainage est conforme aux normes existantes dans le document technique indiquant les normes de maçonnerie,
  • bien vérifier qu’il respecte les normes parasismiques,
  • la liaison des armatures doit se faire au minimum avec 2 équerres,
  • la hauteur de chainage et la même que celle du plancher,
  • minimiser au maximum les sections transversales dans le chainage horizontal,
  • il est très recommandé d’ajouter une bonne couche d’enduit à l’extérieur.

Pour conclure, il est primordial de renforcer les murs porteurs de nos maisons, notamment si notre maison est ancienne. Pour cela, il faut toujours penser à faire un chainage horizontal et vertical efficace afin d’assurer la stabilité de notre maison face aux différents dangers, notamment dans le cas des catastrophes naturelles.

A présent, vous savez tout ce qu’il y a à savoir concernant le chainage d’une maison. Vous n’avez qu’à suivre ce qui a été mentionné.