Comment bénéficier du crédit d’impôt pour effectuer des travaux d’isolation ?

credit impot isolation

Se lancer dans un projet de rénovation et d’isolation peut s’avérer très coûteux, notamment pour une personne à revenu bas. Ceci dit, les travaux d’économie énergétique sont essentiels au maintien d’un foyer et on ne peut y échapper. Le gouvernement français met à la disposition des citoyens des aides pour leur permettre d’effectuer leurs travaux d’isolation. L’une de ces aides est le CITE, le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette aide gouvernementale.

Qu’est-ce que le crédit d’impôt pour l’isolation ?

Le crédit d’impôt est une aide gouvernementale qui vise les travaux d’économie d’énergie telle l’isolation. L’aide ne se fait pas sous forme de prêts, mais plutôt sous forme de crédit d’impôt lors de vos travaux ergonomiques. En effet, une partie des dépenses de travaux de tout utilisateur éligible va être déduite de ses impôts. Cependant le programme à connu des modifications et est aujourd’hui présent sous forme de prime.

Quels sont les critères pour bénéficier du crédit d’impôt pour isolation ?

L’aide du CITE permet à toute personne de bénéficier de la déduction fiscale peu importe son revenu. Il suffit d’être soit locataire, soit propriétaire désirant faire des travaux sur un foyer principal, et d’être imposable en France. Les propriétaires bailleurs sont la seule exception à ce programme. La nature des travaux est également un critère. Pour bénéficier du crédit, vous devez effectuer des travaux :

  • D’isolation de parois vitrées ;
  • D’isolation thermique interne ou externe ;
  • D’installation de chauffage alimenté par des énergies renouvelables ;
  • D’installation de bornes de recharge pour les voitures électriques ;
  • D’installation de compteurs individuels.

Le crédit d’impôt pour isolation est-il toujours d’actualité ?

Le programme de crédit d’impôt a été mis en vigueur sous la loi des finances en 2014 et a pris fin à la fin de 2020. Il n’est donc pas possible aujourd’hui de bénéficier de ce programme qui a été supprimé dès janvier 2021. Le programme est passé des crédits sur l’impôt à une prime accordée aux bénéficiaires pour une meilleure transition, et a finalement laissé sa place au programme MaPrimeRenov. Ce dernier est une fusion entre le CITE et l’aide Habiter Mieux Agilité. Initialement, le programme visait les foyers modestes, mais aujourd’hui ses critères sont plus vastes. Pour bénéficier de cette aide, il faut donc :

  • Etre propriétaire occupant ou bailleur ;
  • Avoir un logement depuis plus de 2 ans ;
  • Effectuer des travaux dans sa résidence principale ;
  • Les travaux doivent être assurés par un artisan RGE.
  Comment faire une isolation des murs ?

Quel est le montant d’un crédit d’impôt d’isolation ?

Le passage du CITE à MaPrimeGov s’est fait progressivement depuis l’année 2020. Le CITE a d’abord modifié son système de déduction fiscale pour permettre aux bénéficiaires avec revenu modeste de recevoir des primes versées par l’Anah. Il comprend environ 75 % des dépenses des travaux, et varie selon les travaux effectués, mais il ne dépasse pas les 2 400 € pour un foyer à une personne seule, et 4 800 € pour un couple à fiscalité commune. Par exemple, pour un crédit d’impôt sur les travaux d’isolation, un foyer moyen dispose d’une aide entre 10 € et 25 €/m², et un foyer intermédiaire entre 15 € et 50 €/m². En ce qui concerne les projets effectués avant janvier 2020, les propriétaires pouvaient bénéficier du crédit d’impôt sous condition de ressources. Le dispositif MaPrimeRenov couvre quant à lui 90 % des dépenses qui sont plafonnées et référencées par couleurs de la moins élevée à la plus élevée. Le montant d’isolation pour un foyer très modeste varie entre 25 €/m² et 75 €/m². Un foyer à revenu standard bénéficie d’une aide entre 15 et 75 €/m².