Définition, étapes, avantages et inconvénients d’une isolation avec du liège

isolation liege

Nous faisons au mieux pour faire de notre maison un lieu sûr, histoire d’alléger notre quotidien, et faire descendre la pression que l’on vit tout au long de la journée, au travail ou à la fac. De plus, pour ce faire, tout nous est à notre portée. Nous ne parlerons pas de toutes les démarches qui rendent notre vie plus agréable évidemment, mais en vue de l’intérêt que nous portons pour le sujet de l’isolation thermique, ce dernier fera l’objet de notre article. Ainsi, nous allons nous orienter sur : les isolations de type liège.

 

L’isolation liège : c’est quoi ?

Il est important de mentionner que l’enjeu d’un isolant thermique est multifonctionnel. Dans un premier temps, il permet de faire baisser les facteurs de chauffage et les gaz à effet de serre pouvant se dégager de votre maison. De plus, il limite le transfert de chaleur entre un lieu chaud et un milieu froid. Les isolations avec du liège quant à elles, ont été conçues et installées dans les habitations à partir du 19ème siècle. Le liège est l’isolant le plus adoptés par les propriétaires, pourquoi ? Car en plus d’isoler la chaleur ou le froid, il le retient et le redistribue dans toute la pièce. Les experts estiment son coefficient à 0.042.

 

Quelles sont les étapes pour une isolation de liège ?

Il s’agit d’un processus assez complexe qui demande une planification en amont. Vous êtes dans l’obligation de charger une personne experte ou une entreprise spécialisée dans ce domaine d’activités. Par ailleurs, en faisant nos recherches, nous avons pu résumer ce processus en 4 étapes. Certains témoignages ont aussi contribué à vulgariser au mieux l’installation de cette dernière. Voici les étapes :

  • Choisir un matériel adéquat à l’isolation ;
  • Choisir le type de l’isolant ;
  • Choisir les finitions ;
  • Poser son isolation.
  Qu'est-ce que l'isolation en laine de roche ?

Toutefois, il faut préciser qu’il s’agit d’une isolation intérieure. Le liège est un isolant naturel qui est fait en fibres animales, et c’est ce qui le rend différent des autres. Cela dit, le matériel de ce genre d’isolation est spécial. Alors, vous aurez besoin d’un couteau pour couper les isolants, d’une scie pour ne pas laisser de résidus, des clous d’isolation, et une pince pour clipper la fourrure. Ainsi, une fois que vous avez tout le matériel qu’il vous faut, il est important de choisir le type de l’isolant pour pouvoir déployer la meilleure méthode pour l’installer. On distingue essentiellement trois catégories : une pose grâce à une fixation, par collage ou avec des chevilles de l’encollage. Ensuite, choisissez la finition qui sera un déterminant important de décoration et d’esthétique dans la pièce dans laquelle vous allez installer votre isolant. Enfin, avec l’aide d’un professionnel, commencez le processus de pose et d’installation.

 

Avantage et inconvénients d’une isolation liège

Vous l’aurez compris, cette matière peut constituer un excellent isolant thermique. De plus, il résiste au feu et à l’humidité sans attirer les insectes, parasites ou les rongeurs. Ajouter à cela le fait qu’il peut à lui seul, faire preuve de plusieurs fonctions. En effet, il est polyvalent en combinant l’isolation acoustique et écologique, et ce, en assurant une longévité à très long terme. A côté de ça, il faut savoir que le liège est une matière qui est récoltée tous les 10 ans. Par conséquent, son prix est trop élevé comparé au autres isolants. C’est pour cette raison d’ailleurs, qu’il est essentiellement utilisé comme compléments, surtout dans les pièces d’eau comme la salle de bain. Il faut prendre du recul sur cet investissement avant de s’y engager.