Comment et pourquoi calculer la déperdition ?

De nos jours, pour mettre en place un système de chauffage, il est nécessaire de prendre en considération de nombreux paramètres. Ceci vous permettra de garantir un très bon confort thermique dans votre maison durant les périodes les plus froides. Ainsi, l’un des critères les plus importants à prendre en compte est la déperdition thermique.

Celle-ci représente la quantité d’échanges thermiques entre votre maison et l’extérieur. Pour cette raison, il est impératif de calculer ce paramètre en utilisant plusieurs techniques manuelles ou électroniques. Alors, quelle est l’importance du calcul de la déperdition thermique et comment le faire ?

Pourquoi faire le calcul de la déperdition ?

Si vous voulez mettre un chauffage dans votre logement, vous devez suivre une démarche bien étudiée et éviter de le faire de façon aléatoire. En effet, il est nécessaire de respecter certaines normes de sécurité, puisque n’importe quel défaut au niveau du chauffage peut avoir des conséquences graves sur la maison et ses habitants.

Ceci est dû au fait que ce genre de dispositif utilise des sources d’énergie dangereuses et produit du feu et de la chaleur. En plus de la sécurité, il faut faire très attention à la consommation qui résulte d’un système de chauffage et qui peut être très coûteuse dans certaines conditions.

Pour toutes ces raisons, il est nécessaire de prendre compte de nombreux facteurs qui vous permettront de bien évaluer vos besoins. Ainsi, le calcul de la déperdition de chaleur se présente comme une étape obligatoire avant d’installer votre chauffage.

Cela vous permettra de déterminer de façon exacte la quantité de chaleur perdue par votre maison à travers ses différentes surfaces. En conséquence, vous serez capable d’estimer la puissance du chauffage et l’énergie nécessaire pour chauffer votre logement. En plus de ça, ce calcul vous aide à déterminer les points faibles de votre isolation et les zones qui nécessitent un renouvellement.

Si vous n’avez pas encore installé d’isolation, le calcul de la déperdition vous donne plusieurs indications sur l’isolant que vous devriez choisir ainsi que son épaisseur. En déterminant les surfaces qui causent la plus grande perte de chaleur, vous leur accordez une plus grande attention lors de la mise en place de l’isolation.

Quels sont les critères de calcul de la déperdition ?

Pour calculer la déperdition thermique de votre maison, il faudra suivre plusieurs étapes. En effet, vous devez vous assurer que votre calcul est bien précis en considérant de nombreuses caractéristiques.

  Quels sont les points forts d'une maison en terre crue ?

Premièrement, les critères les plus importants sont ceux liés aux différentes parties de la maison comme la toiture, les murs, le sol, les fenêtres et les balcons. Avant de commencer votre calcul, vous devez obligatoirement connaitre la superficie, la nature de la surface et l’exposition de tous ces éléments.

De l’autre côté, il faut aussi accorder une très grande importance aux différents facteurs qui entourent la maison et qui sont liés à sa localisation géographique. Dans cette catégorie, les paramètres les plus importants sont l’altitude, la température moyenne, l’humidité et le rayonnement du soleil.

Il faut noter que ces caractéristiques sont représentées par des coefficients calculés au préalable par des experts et chaque région ou zone géographique a ses propres valeurs numériques. Le renouvèlement de l’air, qu’il soit mécanique ou naturel, aura aussi un très grand impact sur la déperdition de la maison, c’est-à-dire qu’il va lui aussi entrer dans le calcul. Il existe plusieurs autres paramètres à prendre en compte comme l’éclairage, le nombre d’habitants, la superficie de la maison, le nombre de pièces, les appareils électroménagers, etc.

Comment calculer la déperdition ?

Aujourd’hui, pour calculer la déperdition thermique de votre maison, vous pouvez utiliser plusieurs techniques, mais la plus efficace est celle du coefficient Ubat qui représente la perte de chaleur moyenne d’une maison. Dans ce cas, la déperdition est égale à Dp x (19 – Température Base). Le Dp représente le coefficient de déperdition de la maison et pour le calculer, il faut suivre la formule suivante (Ubat x Sdep) + (R x Vh). Voici, ci-dessous, la signification de ces différentes valeurs :

  • Sdep : la superficie des parois,
  • Vh : le volume de la maison,
  • R : le coefficient de ventilation (soit 0,2 ou 0,14).

En ce qui concerne l’Ubat, celui-ci varie en fonction de la nature de la maison et de son isolation. Ainsi, plus la maison est bien isolée, plus son coefficient va diminuer. Il faut noter que la valeur maximale de l’Ubat est 1.8 pour une maison ancienne qui ne contient aucune isolation. Le calcul de la déperdition est une étape très importante qui vous permet de mettre en place un système de chauffage et une isolation pour votre maison.